mercredi 6 juin 2018

Retour sur... le salon numérique du 26 mai

Samedi 26 mai la Médiathèque et le cyberesp@ce vous proposaient de faire un bond vers le futur et d’expérimenter des technologies émergentes : la découverte de l’impression 3D et la réalité virtuelle. Dans un même temps les passionnés du Club Gamers de la Médiathèque animaient des tournois endiablés de retrogaming, sur des bornes d’arcade ou sur Switch. 


Pour la deuxième année consécutive, la Médiathèque a renoué son partenariat avec le Cyberesp@ce pour ce salon numérique. Le Cyberesp@ce est un Espace Public Numérique (EPN) qui accueille tous les publics et offre aux Suresnois la possibilité d’utiliser un ordinateur, une tablette, un smartphone et de se perfectionner dans le domaine qu’il souhaite : Internet, bureautique, Windows, traitement de l’image ou vidéo.

Ce centre de ressources met à disposition des usagers du matériel performant, un accès internet en très haut débit et un accompagnement de qualité, mais c'est aussi un lieu de ressources dédié à l’ensemble des nouvelles technologies.

  • Le Club Gamers aux manettes pour les tournois !

Ce club de joueurs passionnés, âgés de 12 à 15 ans, se retrouve régulièrement à la Médiathèque pour aiguiser son regard critique (vous pouvez retrouver ici toutes leurs critiques), il est aussi co-organisateur du salon. Cette année le club a choisi de mettre l’accent sur les tournois de jeux vidéo...

MARVEL VS CAPCOM sur bornes d’arcades dans l’atrium

De 11h à 12h, les jeunes de la Médiathèque se sont affrontés lors d’un tournoi sur bornes d’arcade, avec le jeu Marvel Super vs Capcom. Jason a été le grand gagnant, suivi de près par Gabriel et Hamza !

Marvel vs. Capcom: Clash of Super Heroes est jeu vidéo de combat développé et édité par Capcom en janvier 1998 sur borne d'arcade. C'est le troisième épisode de la série Marvel vs. Capcom. Le jeu comporte 22 personnages principaux et 22 personnages secondaires (dit partenaires dans le jeu).





TRICKY TOWER sur console dans la salle d’animation

L’après-midi les tournois ont continué dans la Salle d’animation de la Médiathèque. Les jeunes ont défié les lois de la pesanteur avec Tricky Tower : un jeu de type Tetris dans lequel les deux adversaires doivent construire la plus haute tour en empilant des pièces de formes variées... mais attention des sorts viennent pimenter l'affaire ! A l'issue de duels acharnés c'est Eliott qui a gagné !



SPLATOON 2 sur Switch dans l'atrium

Le point d'orgue de la journée fut le grand tournoi Splatoon 2 sur des consoles switch (aimablement prêtées par Nintendo France 😉) !

Des équipes de haut niveau se sont affrontées sur ce jeu où deux équipes doivent recouvrir un maximum de territoire avec leur couleur. Le tout dans une ambiance fun et déjantée. Le tournoi a rassemblé 16 participants par groupes de 4. La peinture a beaucoup coulé mais on ne déplore pas de blessés ! La "Splateam" de Matthis, Gabriel, Arthus et Léonard a remporté le challenge : l’occasion pour eux de gagner chacun un porte-clefs collector Zelda (merci à l’association DS in Paris pour les goodies) !


Un tournoi animé par Luigi himself...

Avant de jouer, lecture obligatoire du règlement !

  • La tête dans la réalité virtuelle

Les animateurs de Virtual Association ont été des passeurs attentifs vers les univers virtuels. D’étranges insectes hallucinés sous les casques Sony ou Occulus ont ainsi découvert la sensation de flotter au milieu des super héros ! Ils ont expérimenté également le tir à l’arc-qui-n’existe-pas et tenté d’autres expériences déroutantes...




L’association se donne pour objet de démocratiser la réalité virtuelle, technologie en plein essor, et de promouvoir la création de jeux adaptés en organisant des rencontres entre passionnés.

http://virtualassociation.fr/


  • Impression à tous les étages

L’Espace Numérique s’est transformé, le temps d'un après-midi, en un espace de création éphémère offrant aux jeunes (et moins jeunes) la possibilité de créer des objets en 3D. Ils ont été guidés dans leurs réalisations par les animateurs de Wheeldo qui parcourent la France et l’Europe pour proposer des ateliers créatifs et ludiques.



http://wheeldo.eu/


Un grand merci aux participants, animateurs et partenaires de l’événement et félicitation aux membres du Club gamers pour leur implication !


Agnès G., Mathilde, Barbara et Yohann

samedi 12 mai 2018

Vu sur le net pour les petits - Mai 2018

Cette fois, c'est le printemps ! Pour fêter le retour des beaux jours nous te proposons une sélection de sites sur la nature, les animaux, les activités de plein air, etc. A toi de jouer !


  • La Nature ne demande qu'à s'installer sur ton écran

Tu peux faire apparaître les fleurs de ce puzzle :


A moins que tu ne préfères colorier des animaux :



  • Des jeux et activités pour tous les âges et toutes les envies

Les animaux ont perdu la tête ! Replace chacun d’eux dans le cadre qui convient :


Aide le roi Bébert à trouver le bonnet qui lui va bien !


Tu commences à savoir compter ? Trouve le résultat de l’opération pour choisir les couleurs qui correspondent dans chaque partie du dessin :


Associe l'objet au sport qui lui correspond :


Choisis ton niveau et replace les lettres dans l’ordre pour former le bon mot :



  • Un garçon ça sait faire plein de choses !

Même s'ils jouent souvent les durs, les garçons ressentent autant de choses que les filles comme te le rappelle ce site :


A très bientôt ! 

Agnès G.

dimanche 15 avril 2018

Retour sur... le District 15

La médiathèque organise plusieurs actions en lien avec la littérature adolescente et pour les adolescents. Petit retour sur la dernière séance du club de lecture à destination des adolescents et sur leur implication dans l'édition 2018 du Salon du livre Ado.

Depuis 3 ans, vos bibliothèques participent au Salon du livre Ado, qui a lieu en novembre à Suresnes, en impliquant notamment les membres du club de lecture appelé "District 15". Réunis tous les deux mois durant la période scolaire, les ados y partagent leurs avis sur les livres, films, séries…qui les ont marqués. Ils échangent aussi sur les textes qu’ils écrivent et les blogueurs qu’ils suivent.

Lors de la dernière édition du Salon du livre pour ado, les membres du District 15 ont activement participé à l’organisation d’un Escape Game, qu’ils ont animé. Motivés pour recommencer, ils se remettront au travail pendant les vacances de Pâques pour préparer celui de l’édition 2018 !

Nouveauté de taille pour cette année : la médiathèque reçoit depuis quelques semaines des exemplaires de livres tout juste parus, et parfois même encore inédits, réservés aux participants du District 15 ! Ainsi, les ados ont désormais la possibilité de choisir ceux qu’ils voudront voir figurer dans nos collections. Merci aux généreux éditeurs : Talents hauts, Poulpe fictions, 404, Sarbacane…pour leurs envois d’exemplaires de Service de Presse !

Et maintenant, place aux derniers coups de cœur des membres du District :

L’avis de Joseph Levy sur Les enfants de Noé de Jean Joubert, et La forêt de Hokkaido d’Eric Pessan :


« Assis en tailleur sur un tapis de neige parfait, j'ai pu me réchauffer comme au coin du feu avec l'amour puissant que m'a porté ce livre. Ce sont 298 pages que j'ai dévoré tout en les dégustant. Ces mots méritent un grand respect. Les enfants de Noé présente une petite famille habitant aux Alpes. Après plusieurs avalanches et chutes de neiges conséquentes, leur maison se retrouve totalement ensevelie sous la neige. Il ne reste plus que Pa, Ma, Simon et Noémie enfouis sous un monde blanc-grisâtre ; dénué d'âme et de vie. Dénué d'humanité. Et c'est finalement dans cet univers déshumanisé, lorsque la nature reprend ses droits, après s'être soumise à l'homme toujours un peu plus, que la vraie base de l'humain se réveille dans ce monde futuriste. Jean Joubert exploite ici l'amour profond d'une famille, une solidarité concrète et une chaleur bien plus que réconfortante au milieu de cette neige omniprésente. Mais malgré tous ces ingrédients et péripéties, vont-ils tout de même réussir à s'en sortir ? Un coup de cœur qui ne me laisse pas indifférent. »


« De loin, s'offre à nous une verdure sans faille et un nombre d'arbres à faire tourner la tête. Mais la forêt de Hokkaido représente la société. Parfaite de l'extérieur, sauvage de l'intérieur. Julie rêve à répétition de cet enfant asiatique, perdu au milieu de cet environnement indéchiffrable, entremêlé de dangers. Une lecture qui nous culpabilise, et accentue avec force chaque émotion ressentie. Une grande ampleur pour ces 136 pages qui mélangent subtilement le rêve et la réalité, cette fille et ce petit garçon. Eux, "Nous" ».

L’avis d’Adrien sur Nosétoiles contraires de John Green :


« Nos étoiles contraires raconte l’histoire d’Hazel, une jeune fille souffrant d’un cancer, qui fréquente un groupe de parole d’adolescents ayant survécu à la maladie, ou se battant contre elle. Elle y rencontre un jeune homme, et très vite une histoire d’amour se tisse entre eux. L’histoire est plaisante par son aspect improbable : on sait tout au long que ces deux amoureux peuvent mourir, pour autant le récit n’est pas centré sur la maladie. Celle-ci est rappelée par petites touches. Il y a beaucoup d’humour dans ce livre, très rythmé malgré quelques passages qui paraissent un peu longs (les moments passés au groupe de soutien, mais ce sont aussi des moments qui paraissent longs à Hazel). On ressent la pesanteur de la situation, autant que les moments de joie. D’une page à l’autre, ce livre peut nous faire ressentir toutes les émotions possibles »

L’avis de Mehdi sur le Tartuffe, de Molière :


« J’ai lu Tartuffe pour les cours et l’ai beaucoup aimé. L’histoire se déroule dans la maison d’Orgon et d’Elmire, sa femme, qui héberge le religieux Tartuffe. Orgon est en admiration devant Tartuffe, qu’il idéalise, sans savoir qu’il est manipulé et que Tartuffe convoite sa femme. J’ai particulièrement apprécié le personnage de Dorine, la servante : elle est ironique, elle parle et dit ce qu’elle pense, ce qui est inattendu pour un rôle de servante. J’ai aimé aussi le retournement de situation à la fin de la pièce. »

L’avis de Djawad sur Opération Phénix de Franck Krebs :


« Chaque livre est composé de plusieurs épisodes. C’est l’histoire de quatre adolescents qui ont une existence normale jusqu’à la mort (par assassinat) ou la disparation de leurs parents. Les adolescents ont été enlevés par le SPS 666 (l’agent secret qui les a capturés et qui a enlevé /tué leurs parents). Tous les personnages parlent. A chaque chapitre, on a le nom du personnage qui parle, ce qui simplifie la lecture. Ce livre m’a beaucoup plu parce que c’était un livre d’espionnage. Au début, il y a un attentat dans la galerie de Pékin et aucune arme n’est retrouvée. L’ennemi des adolescents s’appelle " la voix ". Il y a énormément de personnages. Ce qui m’a moins plu c’est qu’il y a trop de noms et ils sont à difficiles à prononcer. La série comporte 4 saisons et j’ai préféré la fin car j’ai été choqué par la dernière phrase. »

L’avis de Tiffany sur La maison des reflets de Camille Brissot :


« Ce roman propose une très belle réflexion autour de la question de la mort des êtres chers : Qu’est-ce que le deuil ? Les "maisons de départ" sont des lieux où des avatars numériques parfaitement conformes aux disparus, jusque dans les moindres détails de leur personnalité, facilitent le travail de deuil des vivants. Ces maisons de départ sont-elles vraiment bénéfiques ? Qu’est-ce qui fait vraiment une personne, et la distingue d’un reflet ? J’ai beaucoup aimé la façon dont ce récit traite de notre rapport à la mort, notamment à travers la relation épistolaire entre Daniel et Violette, l’un appartenant au monde des maisons de départ, et l’autre au monde des vivants, tous deux se sentant à l’étroit dans leur monde respectif. »

L’avis de Tatiana sur le manga Tenjin de Yoichi Komori :


« C’est un manga récent qui fait partie du prix Mangawa 2018. On suit Riku dont le rêve est devenir pilote d’avion de chasse. Son père était pilote, il a eu un accident qui a tué 13 civils en essayant de sauver son élève. Il veut sauver l’honneur de sa famille. C’est un pilote extrêmement doué. Son rêve est de rencontrer Tenjin, le dieu du ciel. Il y a un peu de fantastique. Riku fait partie du groupe "Charlie" (chaque pilote appartient à un groupe) et il apprend à voler avec ses amis. Il doit apprendre à piloter très rapidement. Dans le tome 1, on voit apparaître des liens entre les personnages. Dans le tome 2, Riku rentre dans l’armée, il est déjà pilote. Il a rencontré un pilote extrêmement doué avec qui il est en conflit mais son rêve c’est de voler avec lui durant sa formation. Ils finissent par voler ensemble mais ce n’était pas ce à quoi Riku s’attendait. Riku a de nouveaux objectifs à la fin de ce tome 2. »

Pour ceux qui voudraient nous rejoindre, voici les dates des prochains rendez-vous du District 15 : les mardis 5 et 26 juin à partir de 18h !

Ambre B. & Marine

mercredi 11 avril 2018

Vu sur le Net - Avril 2018

Dans notre choix printanier de sites, il est question de musique, de foot, de données personnelles et de fake news. Mais on a aussi quelques quelques pauses jeu à vous proposer 😉.

  • A vos souri(re)s

Ce film d’animation retrace la courte histoire de la musique métal. Attention ça décoiffe !





Vous  préférez le jazz ? Découvrez "Caprice en couleurs", une musique d’Oscar Peterson mise en image par les rois de l’animation Norman McLaren et Evelyn Lambart. Idéal pour fêter le printemps !




Votre truc à vous c'est plutôt le foot ? Retrouvez un des moments mythiques de la saga Olive et Tom : en plein match, les jumeaux Jason et James Derrick font encore des leurs et réussissent à réaliser la fameuse catapulte infernale ! 



  • Pause jeu


Vous êtes plutôt cérébral ? Trouvez les lettres du mot pour éviter d’être pendu :


https://learningapps.org/2914237


Plutôt sportif ? Dans ce cas rien de tel qu'une partie de hockey pour vous détendre un peu :


https://ici.radio-canada.ca/jeunesse/prescolaire/jeux/1/air-hockey/jeu


Vous vous sentez plutôt l'âme d'un philanthrope prêt à donner de sa personne ? Avec Zoombilingo jouez pour aider les scientifiques dans leur recherches sur la langue française. Vous pouvez essayer le jeu avant de vous inscrire (si vous êtes mordus)...


https://zombilingo.org/


  • Le coin des Geeks

Parcourez ce dossier sur la robotique proposé sur Futura sciences :


https://www.futura-sciences.com/tech/dossiers/robotique-robotique-a-z-178/


Vos données vous appartiennent ! Après le scandale de la diffusion des données d’utilisateurs de Facebook, ce dossier de la CNIL vous aidera à protéger les vôtres :


https://www.cnil.fr/fr/reseaux-sociaux-limiter-lacces-des-applications-tierces-vos-donnees


Vous avez sans doute entendu parler des fausses informations (fake news en anglais). Pour mieux les repérer et lutter contre leur diffusion Fred vous propose un petit guide en images :




Vous pouvez aussi emprunter le livre Touche pas à ma vie privée  pour comprendre les enjeux de la surveillance en ligne et les moyens de protéger votre vie privée

La meilleure parade aux fake news est la maîtrise de la recherche documentaire sur internet. Pour vous améliorer dans ce domaine, saurez-vous replacer les étapes d’une recherche dans l’ordre chronologique ?

https://learningapps.org/1380410


Révélez la face cachée des applications de vos téléphones avec cet outil qui vous propose de les analyser. À vous d'ausculter celles que vous avez installées !


https://reports.exodus-privacy.eu.org/


Get Bad News est un jeu qui vous propose de devenir pourvoyeur de fake news pour gagner des followers. Mais attention : vous devez veiller à ne pas perdre votre crédibilité (jeu en anglais).


https://www.getbadnews.com/#intro


Apprenez à mieux protéger vos données avec ce jeu de type Candy Crush qui dévoile comment les jeux en ligne vous amènent à révéler vos données personnelles pour les vendre. Saurez-vous réaliser de bons scores sans trop en dire sur vous même ?


http://habilomedias.ca/sites/mediasmarts/files/games/data-defenders/?lang=fr



  • Du côté des jeux vidéo

Les jeux retro vous intéressent ? Viens faire tes devoirs !, la toute première école de retrogaming sur le net, est fait pour vous !


http://viensfairetesdevoirs.com/


À très bientôt !

Agnès G.


vendredi 30 mars 2018

Retour sur... le Forum des Femmes

Chaque année la ville de Suresnes consacre le mois de mars à l'égalité femme-homme. Dans ce cadre plusieurs événements ont eu lieu à la Médiathèque : conférence, café littéraire, atelier de réalité virtuelle. Petit retour sur ces activités qui ont mis à l'honneur le thème retenu en 2018 : le corps des femmes, enjeu de pouvoir.

  • Métamorphosez-vous grâce à la réalité virtuelle !

Pour cette animation un peu particulière il s'agissait de proposer une expérience inédite : échanger son corps avec celui de quelqu'un du sexe opposé.

Drôle d’idée nous direz-vous ? Le collectif international BeAnotherlab, auteur de cette invention, a pour visée de favoriser l’empathie et la découverte de l’autre à travers une série de dispositifs narratifs et technologiques. Leur travail s’axe principalement sur les neurosciences et les sciences cognitives, en rapport avec l'art : ils analysent le fonctionnement du cerveau et la façon dont on perçoit le monde qui nous entoure.

Diego et Daniel , collectif BeAnotherlab
Diego et Daniel du collectif BeAnotherlab

Ce samedi 17 avril, Daniel et Diego sont venus nous faire participer à l’expérience «The Machine to be Another ». Coiffés d'un casque de réalité virtuelle, une caméra et un système de mimétisme, les participants était invités à faire une série de mouvements en se voyant dans le corps de quelqu’un d’autre (= le « performeur » : la personne avec la caméra fixée sur la tête qui copie les mouvements de l’usager). L’expérience se terminait par une étrange impression : celle de se serrer la main à soi-même ! 



Durant l’après-midi, les participants ont pu changer de corps avec Florian et Marine, bibliothécaires, puis devenir eux-mêmes des « performeurs », c’est-à-dire devenir la personne dont on « emprunte » le corps.



Plus qu’une performance technologique, le but de cet atelier était d'inciter à réfléchir à la notion de genre, et surtout de se mettre à la place de l’autre pour en comprendre les différences.



Un après-midi riche en surprises auquel vous avez été nombreux à participer !

  • Deux conférences-débat avec Brigitte Giraud et Yves Charpenel

Auteure de romans, récits et nouvelles Brigitte Giraud a obtenu différents prix dont celui du Goncourt de la nouvelle pour L’amour est très surestiméSes livres sont traduits dans une quinzaine de langues et son roman Pas d’inquiétude a été adapté par France Télévision. Elle dirige la collection de littérature « La Forêt » qui publie des auteurs contemporains aux éditions Stock. La conférence était consacrée en grande partie à son livre Avoir un corpsUn texte assez original dans lequel la narratrice passe en revue sa vie à travers l'interrogation qu'elle porte sur son corps, sur ses réactions et transformations. Elle met en relief ce corps féminin, ce qu'il dit de nous, de l'autre et comment il se débrouille avec les injonctions posées par la société. L'auteure s'interroge au fond sur ce qu'est le féminin et, en écho, sur ce qu'est le masculin. La question du corps omniprésente dans ce roman est sous-jacente à tous ses textes. De nombreux autres thèmes l'habitent et sont récurrents dans son oeuvre : la question de l'exil, les relations familiales et fraternelles, la liberté, le rapport à l'histoire, le poids des non dits, la maladie etc. Son écriture va droit au cœur, convoque l'âme, les sens et l'intime. La charge émotionnelle est toujours présente, l'intrigue menée avec brio et la langue directe et chaleureuse. le récit d’une vie raconté du point de vue du corps (pudeur, séduction, amour, travail, maternité etc.) révélant ainsi ce que le corps dit de nous ou de nos émotions.

Son dernier livre, Un loup pour l'homme, a été finaliste du prix Goncourt des lycéens


Afin de faire connaître ces textes, un dispositif installé dans l'atrium de la Médiathèque favorisait la découverte de cette auteure en proposant des sélections de textes lus et des interviews.
Si vous souhaitez approfondir la question sur les liens entre le corps des femmes et le pouvoir vous pouvez également consulter notre sélection de documents !


Le jeudi 29 mars, Yves Charpenel, premier avocat général à la Cour de cassation, est quant à lui venu présenter un état des lieux de la prostitution en France et dans le monde. Il a souligné à cette occasion la mondialisation de ces pratiques et leur évolution  liée au développement du numérique. Pour en savoir plus sur ce sujet vous pouvez vous reporter à ces documents, consulter le site de la Fondation Scelles (combattant l'exploitation sexuelle) ou consulter ce dossier de presse sur la lutte contre l'exploitation sexuelle en ligne (en anglais).

Mathilde, Agnès et Sandra